Télétravail et confinement

par | 30/10/2020

30 octobre 2020, premier jour du reconfinement. À la suite de l’annonce du Président de la République Emmanuel Macron mercredi 28 octobre, le pays est amené à se confiner de nouveau pour une durée au minima de 4 semaines.

Dans ce contexte, les entreprises (qui le peuvent) s’organisent pour reprendre une activité en télétravail dès aujourd’hui. Nous l’avons constaté lors du premier confinement, l’activité en télétravail a demandé aux entreprises une grande adaptabilité. Des moyens techniques sont déployés afin de réaliser l’activité à distance. Cela implique une confiance du manager envers ses équipes et de développer une communication continue pour conserver la motivation des salariés.

Grands groupes ou start-ups, ces changements ne sont pas abordés de la même manière. L’ANACT a mené une étude entre avril et mai 2020 au sujet du télétravail.

L’organisation du télétravail

D’un point de vue organisationnel, 87% de répondants ont indiqué avoir le matériel nécessaire à la réalisation des missions à distance. Néanmoins, seulement 67% disposaient d’un environnement adapté au télétravail. En effet, télétravailler impose d’avoir l’équipement numérique nécessaire, une connexion internet mais également un espace dédié au travail : un bureau fermé, ou au minima un espace bureau dans une chambre ou un salon. Presque 80% pouvaient adapter leurs horaires de travail pour répondre à des besoins d’ordre privés et ainsi équilibrer leur balance vie pro – vie perso.

Télétravail et management d’équipe

Concernant le management et la gestion, plus des 2/3 des salariés en télétravail ont bénéficié de réunions régulières avec leur hiérarchie, minimum une fois par semaine.  Cependant, quasiment la moitié des personnes interrogées ont eu l’impression d’être moins efficaces à la maison et se sont sentis plus fatigués sans pourtant avoir de hausse de la charge de travail.

Malgré cela, et à l’issu du premier confinement, 88% des répondants souhaitaient poursuivre leur activité en télétravail : 97% de ceux qui l’avaient pratiqué au paravent et 80% de ceux qui l’ont découvert lors du 1er confinement.

Le télétravail peut alors être une méthode de travail mise en place de manière ponctuelle ou de manière récurrente en proposant aux salariés un ou deux jours de télétravail par semaine si la structure et les métiers le permettent. Une communication intensive vers les salariés et un échange permanent sont donc de mise afin de permettre des adaptations pour perfectionner cette pratique.

Actualités

Conseils

Tech

Biais cognitifs et recrutement

Biais cognitifs et recrutement

Le processus de recrutement est un processus complexe, qu’il est nécessaire de maitriser afin de limiter le nombre d’erreurs de casting, de perte de temps et d’argent. L’une des composantes du recrutement pouvant mener à une erreur n’est autre que… le recruteur...