La semaine de 4 jours

par | 19/10/2020

Elle représente de nombreux avantages pour l’entreprise ou pour le salarié mais encore très peu utilisée en France, la semaine de 4 jours pose beaucoup de questions aux services RH en cette période de crise plus que particulière.

Ce rythme de travail bouscule les normes de la société actuelle avec les 35 ou 39h étalées sur une semaine de 5 jours. Comme son nom l’indique, la semaine de 4 jours est donc ventilée de la manière suivante : 4 jours travaillés et 3 jours de repos.

Il y a deux manières de découper les semaines de 4 jours :

  • Répartir le temps de travail du salarié sur 4 jours et donc réaliser des journées de travail plus longues,
  • Réduire le temps de travail du salarié et passer à 28h de travail hebdomadaire au lieu de 35h ou à 32h de travail hebdomadaire au lieu de 39h.

 

Quels avantages représentent ce système ?

Selon la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, la semaine de quatre jours est une piste sérieuse à creuser pour relancer l’économie pendant et après la crise liée à l’épidémie actuelle.

Pour les salariés, ce système permet un gain de temps et d’efficacité. En effet, concentrer sa masse de travail sur 4 jours permet de réduire le temps de proratisation pour réaliser ses tâches dans le temps imparti, amène une concentration plus qualitative sur le travail à réaliser et réduit les réunions inutiles.

L’avantage premier de la semaine de 4 jours pour les salariés est le bien-être au travail et l’amélioration de la qualité de vie au travail. Avec une période de repos plus étendue, le salarié trouve ainsi un équilibre vie professionnelle – vie personnelle. Trois jours permettent une déconnexion améliorée, et par conséquent une meilleure énergie à son retour au travail.

Pour l’entreprise, la semaine de 4 jours représente une meilleure productivité des salariés grâce aux points évoqués plus haut. Ces avantages pour les salariés amènent à un sentiment d’appartenance plus important et favorisent la marque employeur de l’entreprise.

 

Y a-t-il des inconvénients à la semaine de 4 jours ?

Le plus grand challenge de la semaine de 4 jours est l’organisation du travail. Car si la semaine passe de 5 à 4 jours travaillés, la charge de travail reste la même et que ce soit du côté du salarié ou du côté de l’employeur, une nouvelle organisation est de mise et la communication et le management entre les équipes doivent être adaptés.

Actualités

Conseils

Tech

Biais cognitifs et recrutement

Biais cognitifs et recrutement

Le processus de recrutement est un processus complexe, qu’il est nécessaire de maitriser afin de limiter le nombre d’erreurs de casting, de perte de temps et d’argent. L’une des composantes du recrutement pouvant mener à une erreur n’est autre que… le recruteur...