“L’intelligence artificielle n’existe pas”: rencontre avec Luc Julia

“L’intelligence artificielle n’existe pas”: rencontre avec Luc Julia

Durant le colloque IA summit à L’INSEEC Lyon, J’ai rencontré Luc Julia auteur de “l’intelligence artificielle n’existe pas”. Durant notre échange et durant sa présentation il a rappelé avec force de détails que l’IA est un ensemble hétérogène d’outils mathématiques et statistiques sans intelligence. En effet si l’IA imite des tâches complexes que l’humain fait grâce à son intellect ça ne lui confère pas pour autant ce que nous appelons intelligence. Ce rappel fait il souligne les risques et dangers d’une mauvaise utilisation de l’IA et la nécessité qu’elle reste au service des “vrais gens”.

Cette rencontre m’a conforté dans notre intention de communiquer sur l’IA et aussi notre intention de ne pas catégoriser les utilisateurs. Notre assistance sémantique au recrutement va chercher, dans les détails des expériences de chacun, les compétences et les postes probables auxquels il peut s’associer. Nous travaillons ainsi à la dignité numérique en valorisant les personnes dès lors qu’elles nous en donnent les moyens en développant leurs expériences et leurs motivations. L’IA doit aider et valoriser l’humain, c’est notre conviction et c’est notre action.

Julien MASCLEF
CTO

L’assistance sémantique au recrutement : explications

L’assistance sémantique au recrutement : explications

Régulièrement nous lisons que l’usage de l’intelligence artificielle dans le recrutement va alimenter les stéréotypes et parfois même creuser les discriminations. Nous avons décidé de lever un peu le voile sur notre technologie pour donner plus de clés de compréhension à nos utilisateurs mais aussi au public. Dans cette période où l’intelligence artificielle est agitée pour vendre rêves et angoisses, il est devenu essentiel de clarifier.

Non, toutes les intelligences artificielles ne fonctionnent pas par la répétition de schémas “gagnants”. L’intelligence artificielle est un univers complexe et hétérogène où, effectivement, certaines technologies se basent sur des apprentissages supervisés. Ce sont ces algorithmes qui scrutent de nombreux exemples pour en extraire une structure récurrente.

La technologie M-Pearl est composée de plusieurs algorithmes dont aucun ne fonctionne par apprentissage supervisé: notre moteur ne classe pas, il ne met pas les utilisateurs dans des catégories. C’est justement tout l’avantage que nous y avons identifié pour le recrutement.

Nous vous invitons à lire cette page que nous avons voulue la plus claire possible. Si l’objectif est atteint alors, à la fin de votre lecture, vous comprendrez comment une (très) bonne boussole peut faire des “miracles” en recrutement. Mais si, mais si…

https://www.m-pearl.com/une-intelligence-artificielle-m-pearl/